Accueil > Centre d’aide > Constat amiable de dégât des eaux > Comment réagir en cas de dégât des eaux ?

Robinet de jardin

Comment réagir en cas de dégât des eaux ?

Temps de lecture : 6 minutes
Le dégât des eaux est l’un des sinistres les plus répandus dans les logements. Rassurez-vous, il est généralement couvert par votre assurance multirisque habitation, grâce à la garantie dégât des eaux. Cette dernière vous permet en effet de bénéficier d’un remboursement en cas de dommages immobiliers et mobiliers. Pour obtenir une indemnisation, il faudra déterminer l’origine de la fuite et faire une estimation des dommages en respectant la procédure prévue par votre assureur.

Comment réagir à un dégât des eaux dans l’immédiat ?

Si vous avez souscrit une assurance habitation, vous ne devez pas oublier les bons réflexes. Selon la source de la fuite, différentes mesures peuvent être prises pour protéger vos éventuels voisins et vos biens matériels.

Les mesures d’urgence

Premier objectif : Arrêter le flux d’eau au plus vite pour limiter les dégâts, tout en essayant de découvrir l’origine de la fuite. Effectuez au plus tôt une recherche de la fuite pour stopper l’écoulement de l’eau.

Avant même de déclarer un sinistre, vos premiers réflexes sont : fermer les robinets d’arrivée d’eau, couper l’électricité en cas d’inondation généralisée et prévenir le gardien de l’immeuble ou les pompiers si l’habitation est vide et inaccessible.

Sécurisez les meubles et les appareils électroménagers autant que possible (c’est-à-dire loin de l’eau). Déplacez les appareils électroniques, les vêtements… Prenez des photos de la fuite, des dommages, ne jetez rien jusqu’à ce que l’expert vienne ou que la compagnie d’assurance soit d’accord.

Si vous n’avez pas fait appel à un artisan expert auprès de votre compagnie d’assurance, conservez la facture de l’intervention du plombier ou du dépanneur.

Fuite au plafond : que faire ?

Vous avez un dégât des eaux au plafond, les occupants du dessus doivent avoir une fuite. Allez sonner à la porte de votre voisin et essayez de comprendre d’où la fuite pourrait venir ensemble.

La négligence, la nouvelle douche ou les raccords des toilettes qui fuient sont monnaie courante. Si possible, coupez immédiatement l’arrivée d’eau dans les parties communes et prévenez votre compagnie d’assurance dès que possible après la découverte du sinistre afin de compléter au plus vite le constat amiable de dégât des eaux en ligne avec WATIO.

En attendant l’arrivée du plombier, si possible, prenez des précautions telles que colmater la fuite ou arrêter les équipements défectueux. Veuillez noter que pour intervenir chez votre voisin, il doit accepter que l’on s’introduise dans les parties privatives de son domicile. S’il refuse, seuls les pompiers peuvent entrer chez lui pour couper l’alimentation en eau, même en cas d’inondation.

Quand et comment prévenir votre assureur du dégât des eaux ?

Une fois les premières mesures d’urgence prises et la fuite colmatée, attendez avant d’effectuer des réparations ou des rénovations.

Contactez d’abord votre compagnie d’assurance, informez-la du dégât des eaux et faites éventuellement évaluer les dégâts par un expert.

Combien de temps pour faire un constat ?

Dans la deuxième étape après la recherche de fuite pour une victime de sinistre, vous devez prévenir votre compagnie d’assurance dans les 5 jours ouvrés qui suivent votre connaissance du sinistre. Faites une déclaration en ligne sur le site Web, par téléphone, en agence. Si cela n’est pas possible, n’hésitez pas à envoyer une lettre recommandée avec AR, elle sera témoin de vos actions.

Joignez à la déclaration de sinistre le constat amiable de dégât des eaux. Selon l’ampleur du sinistre, un expert peut venir rechercher l’origine du dégât des eaux, définir les responsabilités et estimer le coût des réparations. Sans oublier la valorisation des biens endommagés.

Comment remplir le constat amiable de dégât des eaux ?

Le constat amiable de dégât des eaux vous permet de préciser : le lieu du sinistre, ses causes, les dommages subis ainsi que les personnes concernées avec les coordonnées de leurs assurances habitation.

Si vos éventuels voisins sont impliqués dans le sinistre, vous devez les nommer : à l’origine ou alors victimes.

Ils doivent également remplir et signer le constat de dégât des eaux. Si personne n’est impliqué, vous devez quand même faire une déclaration.

Comme un constat amiable pour un sinistre automobile, le document permet à la compagnie d’assurance de définir les responsabilités en cause. Les feuillets sont ensuite envoyés à votre assureur, à l’assureur du tiers, au propriétaire du logement (si vous êtes locataire) ou au syndic de l’immeuble (pour le propriétaire).

À savoir

En cas de fuite dans les parties communes, le syndic de copropriété devra également signer ce constat amiable de dégât des eaux. Pensez à utiliser la solution WATIO pour remplir le constat de dégât des eaux en ligne.

Comment se déroule l’expertise des dommages ?

Il appartient à la compagnie d’assurance de recourir aux services d’un expert pour comprendre les circonstances d’un dégât des eaux et déterminer les dommages causés par le sinistre. C’est donc la compagnie d’assurance qui choisit l’expert.

Le déroulé de l’expertise de dommage est le suivant :

L’expert se déplace sur le lieu du sinistre ou établit un constat grâce à des photos

✅ Il rédige son rapport d’expertise

✅ L’assureur s’appuie sur le rapport pour établir le montant de l’indemnisation de l’assuré

Le rapport d’expertise comprend :

  • Un déroulé des circonstances ayant conduit au dégât des eaux
  • Un constat des biens endommagés à la suite du sinistre
  • Une évaluation du montant des dommages
  • Une analyse des possibilités de remplacer ou de réparer les biens endommagés

Si le rapport de l’expert choisi par votre compagnie d’assurance n’est pas à la hauteur de vos espérances, vous pourrez demander une contre-expertise. Par contre les honoraires de ce second expert seront à votre charge.

Quelles garanties pour être assuré en cas de dégât des eaux ?

Qu’il s’agisse d’une fuite, d’un débordement de baignoire ou d’un bris de canalisation, la garantie dégâts des eaux de l’assurance multirisques habitation qui interviendra.

Cette garantie est incluse dans tous les contrats multirisques habitation (MRH).

Comment se faire rembourser un dégât des eaux ?

Avant l’indemnisation, si le montant estimé du sinistre est important, l’assureur peut demander l’avis d’un expert. Il vous alertera si c’est le cas. N’oubliez pas de préparer votre dossier avec :

  • les objets endommagés lors du sinistre
  • les factures, photos et bons de garantie de ce qui a été détruit (et que vous avez conservé)
  • les devis de remise en état de votre logement

Après sa visite, l’expert remettra un rapport à la compagnie d’assurance qui pourra alors déterminer le montant de l’indemnisation qu’il vous proposera.

Comment l’assurance habitation indemnise-t-elle le sinistre ?

Votre assureur vous enverra un courrier avec l’indemnité proposée dans le cadre de votre sinistre de dégât des eaux qui est une assurance comprise dans votre assurance multirisque habitation.

Une franchise d’assurance habitation peut être à votre charge. Après réception de cette lettre, vous pouvez :

✅ Accepter la somme proposée : votre règlement se fera selon les termes de votre contrat (en général sous 1 mois)

❌ Refuser ce montant et engager un recours auprès de l’assureur en organisant votre propre contre-expertise

Si vous avez accepté le montant de l’indemnisation de la compagnie d’assurance. Maintenant, il ne reste plus qu’à faire les travaux :

  • Obtenir un remboursement des travaux réalisés après envoi des factures à l’assureur dans la limite du montant accepté
  • Ne pas avancer les fonds : votre assureur envoie les artisans qui réalisent les travaux
  • Faire vous-mêmes les réparations (gré à gré) : votre assureur évalue le prix des matériaux, le temps passé et vous envoie la somme prévue

Comment choisir un artisan pour réparer les dégâts ?

Si vous êtes locataire, le propriétaire vous a peut-être donné les coordonnées d’un plombier qui a travaillé dans l’immeuble.

Si vous êtes propriétaire, vous avez plusieurs solutions :

  • Faire appel à un réseau d’artisans certifiés, que vous pouvez trouver sur internet par exemple. N’hésitez pas à consulter les avis des précédents clients pour vous assurer de la fiabilité du professionnel
  • Utiliser le bouche-à-oreille et demander à vos proches, voisins, famille s’ils connaissent un plombier. Vous aurez tout de suite une idée de ses tarifs
  • Interroger les artisans à proximité de chez vous et comparer les devis proposés. En cas de gros travaux, n’hésitez pas à demander le prix au m2
À savoir

Pour réaliser les travaux certaines assurances incluent dans leur contrat d’assurance habitations une assistance qui propose des professionnels qualifiés pour réaliser les réparations. Lorsque cette assistance est proposée, c’est l’assureur qui règle directement les artisans pour leurs interventions.

Contenu du guide